Fixed mindset & Growth mindset

Théorie de Carol Dweck. Dans le contexte de la théorie de l’apprentissage (Lien)

Selon Dweck, les individus peuvent être placés sur un continuum selon leur vision implicite de l’origine de la capacité.

L’approche dite fixe (fixed mindset) consiste à croire que leurs réussites sont basées sur une capacité innée. Il y aurait une certaine façon de faire et de concevoir les choses, et il faut toujours avoir trouvé les réponses aux obstacles et aux difficultés à venir. Il n’y a pas de place à l’erreur, car échouer indique une faille de notre personne. Les individus à l’état d’esprit fixe craignent l’échec, car il constitue une affirmation négative par rapport à leurs capacités de base. Les enfants que l’on complimente par des affirmations comme « excellent, tu es très intelligent » sont beaucoup plus susceptibles de développer un état d’esprit fixe.
– paraître intelligent coûte que coûte
– l’échec affirme notre manque de capacité
– l’intelligence est innée et n’évolue pas
– faire des efforts indique qu’on ne détient pas la capacité intellectuelle
– ne pas essayer, ne pas être en difficulté face aux défis

L’approche dite de développement (growth mindset) évoque l’idée que notre esprit, notre intelligence et notre personne grandit à travers les erreurs et la persévérance face aux difficultés et aux obstacles. L’erreur et la déception sont des expériences positives, car elles nous poussent à grandir et à évoluer. Les individus avec un état d’esprit de développement ne se soucient pas tant de l’échec, car ils prennent conscience que leur performance peut être améliorée. Les enfants à qui l’on dit « excellent, tu as fait tout ton possible » sont susceptibles de développer un état d’esprit de développement.
– apprendre coûte que coûte
– l’échec fait partie de l’apprentissage
– l’intelligence se développe
– faire des efforts active notre capacité intellectuelle
– ce qui compte, c’est d’essayer

Lire la suite »